4-competences-a-gagner-dans-linquietude

4 Compétences à gagner dans l’Inquiétude


1/ Devenez proactif

Dès lors que vous êtes conscient que rien ne se passe réellement comme prévu, anticipez vos actions et vos stratégies. Faites un diagnostic de vos limites et de vos risques prévisibles et décidez quoi qu'il arrive, même avec les incertitudes. Si vous attendez d’en savoir plus ou d’en avoir plus pour agir, vous vous condamner à l’inaction or ne rien faire vous paralysent encore. Sur ce, ouvrez l’œil et soyez attentifs aux évolutions du projet en vue de cerner les opportunités d’initiatives.

2/ Soyez ouvert

L’ouverture aux autres et au monde extérieur vous aidera à avoir une vision plus large de votre projet et à évaluer les différentes perspectives d’évolution qui vous viennent à l’esprit. L’obstination absolue sur ce que vous voulez, vous aveugle sur la réalité et vous donne l’illusion d’une toute puissance. Souvenez-vous de la phrase célèbre d’Andretti : « si tout semble sous contrôle, c’est que vous n’allez pas assez vite » car tout contrôler, s’épuiser et se fermer. Inspirez-vous de nouvelles découvertes.

3/ Restez positif

L’incertitude vous rend mal à l’aise et vous expose aux jugements des autres. Vous devez apprendre à « encaisser » et à gagner en confiance. Vous devez être capable d’encaisser une erreur, un échec, un chaos voir même une trahison et d’avoir malgré tout, le courage de se lever encore. Gérer les incertitudes, c’est aussi se montrer implacable contre toute forme de critiques dévastatrices et de savoir se relancer quoi qu’il en soit.

4/Restez cool

Les incertitudes vous démotivent et vous perdez le gout de l’aventure sans quoi il n’y a pas de créativité. Le stress et la pression vous accablent, Un secret, considérez les obstacles comme faisant partie du jeu et détendez-vous. Ça ne sert à rien de courir, il faut se donner du temps pour réussir. Prenez le temps de vous offrir une promenade, de suivre de la musique ou d’aller dans un ciné, de profiter des vertus de la nature, de faire une petite randonnée avec les amis, allez danser aussi, faites de la natation ça détend les nerfs, en bref, vous avez le droit de vous faire plaisir.

Cela vous aidera à garder une distance psychologique avec le projet, une fois que vous êtes déconnecté de la réalité, vous y voyez plus clair au retour.

Ed. Sara Mokono


PUB